Un vrai fan de foot c’est celui-là qui maîtrise aussi la masse salariale  des différents acteurs footballistiques. Désormais, pour cette saison 2018-2019 plus question de spéculer sur les revenus des stars camerounaises du ballon rond. Nous nous sommes posé la question de savoir qui gagne plus que l’autre ? Ainsi, il est clair  que les africains en général et les camerounais en particulier depuis une certaine période ne sont plus dans le top des footballeurs mondiaux les plus payés. Nous vivons un climat mal négocié, bizarre assez bas financièrement parlant ; surtout  lorsque nous faisons la comparaison avec les  autres footballeurs européens. Du moins, cet air semble être flou et beaucoup moins économique pour nos nouveaux acteurs. Et pourtant lorsque nous questionnons le passé  sur sept ans, nous revivons les scènes où Didier DROGBA et Samuel ETO’O se rivalisaient avec bravoure  aux européens tels que ROONEY, VAN PERSIE pour ne citer que ceux-ci. C’est donc avec beaucoup de tact et  de neutralité que nous présentons les nouveaux boss de la tanière masculine.

10- AURELIEN CHEDJOU

Né le 20 JUIN 1985 à Douala, le  camerounais âgé de 34ans  évolue maintenant  à BURSASPOR (club de première division Turque). L’ex défenseur de Galasataray (club de première division Turque) et de l’AS Monaco (club de première division du championnat français) aurait signé pour un salaire annuel de 2,2 MILLIONS d’euros. «  Le lion timide » comme il fut surnommé au sein de la tanière des lions indomptables se trouve en bas de l’échelle de ce classement en termes de rémunération.

9- Vincent Aboubakar

 

Le jeune prodige de la partie septentrionale du Cameroun reste l’un des rares footballeurs camerounais à évoluer au championnat camerounais et devenir l’un des titulaires dans un grand club européen. Né le 22 janvier 1992 à Garoua, l’ancien  renard de surface de coton sport de Garoua (club d’Elite one camerounaise), de valencienne et de Lorient (clubs de France)   est tout de même resté très compétitifs  en termes de buts marqués  durant ces différentes saisons.  Car étant au FC Lorient, il finira la saison de 2014 avec 16 réalisations pour 32 matchs joués juste derrière Zlatan Ibramovich  ce qui lui a permis cette grande évolution et de  signer la même année au FC Porto (club portugais)  pour un salaire annuelle  de 3 million d’euros. Le 27 aout 2016 Aboubakar est prêté au Besiktas (club de Turquie)  avec option d’achat de 10 million d’euros. Durant sa persévérance, il sera tout de suite convoitée par son ex club  le FC porto en 2017 pour un salaire de 3,4 millions d’euros  pour un contrat de 3 ans.

8– NICOLAS NKOULOU

Jeune talent déniché à KADJI SPORT ACADEMY (centre de formation), est né le 27 mars 1990 à Yaoundé et évolue  au poste de défenseur central depuis le début de sa carrière. Celui-là qui est surnommé « le 3 » par lady ponce depuis qu’il a été le grand patron pendant une certaine période des lions indomptables du Cameroun. L’ex défenseur de l’as Monaco, restera l’un des sauveurs de la victoire du Cameroun à la CAN 2017 au Gabon. C’est donc pour un salaire de 3,5 millions d’euro  que  Julio NDOUBENA  plus connu sous le nom de Nicolas Nkoulou va s’engager au FC Torino. Qui au cours de la saison 2018 a fini meilleur joueur de son club. C’est avec autant de distinctions que le Mercato de janvier 2019, selon le site web foot mercato stipulait un soit disant départ de Nicolas pour ARSENAL (club anglais). Ainsi dans une soif profonde de voir un enfant du terroir dans un club où la concurrence est assez élevée, nous souhaitons de ce pas une fin de saison riche et un Mercato prometteur au sage de la défense.

7- ZAMBO ANGUISSA

Originaire de la région du centre, l’ancien milieu de terrain de l’olympique de Marseille (club français), est né le 16 novembre 1995 à Yaoundé. Il commence ses débuts amateur  à coton sport de Garoua  (club camerounais), puis s’engage avec le stade de Reims (club français)  toujours en tant qu’amateur. André Franck reste un joueur pétri de talent ; où nous comprenons pourquoi il joue dans un championnat rude à cause de l’exigence des supporters et des dirigeants. C’est donc  un fait remarquable qu’il ait un salaire 3,9 millions d’euro avec son club actuelle fulham (club anglais).

6- PAUL GEORGE NTEP

Né le 29 juillet 1992 à Douala. Il fait parti des footballeurs camerounais qui nous aura fait voir de toutes les couleurs… brefs DE MADIBA  est une perle rare camerounaise qui a suivi tout son cursus footballistique au sein de l’équipe française. Il reste le plus jeune lion indomptable ; jeune en matière de sélection au sein de l’équipe nationale camerounaise vu qu’après tant de tracasseries il finit par intégrer la sélection en 2018. Pour ce qui est de son parcours en club, c’est en 2010 avec l’AJ Auxerre  que Paul va intégrer le  monde professionnel  jusqu’en 2014. Toujours aussi flamboyant, il sera tout de suite interpellé par le stade rennais où il signera un contrat de trois ans avec achat direct. Actuellement, NTEP défend les couleurs de Wolfsburg  pour un salaire de 4 millions d’euros.

5- ERIC MAXIME CHOUPO MOTHING

L’attaquant camerounais est également pétri de talent, si non il détient l’héritage du regretté mémoire Théophile  ABEGA (ancien joueur camerounais) ; justement pour sa facilité de jeu et sa polyvalence. Né le 23 MARS 1989 en Allemagne plus précisément dans la ville de Hambourg, ville où il commencera ses débuts pro dans le club d’Hambourg SV.  Très talentueux, il se fera très vite remarquer en tant que l’un des piliers du Shalke 04 (club allemand). Nous sommes là dans les années 2014-2017. 2018 sera la belle année de ce jeune germano-camerounais car très bien  accueilli à Stocke City (club anglais), avec une fin de saison remarquable individuellement parlant et un départ qui a créé  le trouble au sein des supporters, le MAXIMILIEN signera aux Paris Saint Germain (club français)  pour un salaire de 4,2 millions d’euro.

4- SAMUEL ETO’O FILS

Vu l’Age qui pèse même si le visage semble dire le contraire, il très normal que la légende du football africain ne soit plus au sommet des joueurs africains les plus payés et même mondial le plus payés comme ce fut le cas dans une épopée où il pouvait  à l’aide de ses buts splendides nous faire casser nos plats à la maison. Né le 10 mars 1981 à Nkongsamba (ville camerounaise), le « Ngambé » (la force, le génie)  est devenu très vite dès sa tendre enfance le protégé de Kadji Sports Académy. Centre de formation qui révèle son talent aux yeux du monde. Samuel Eto’o c’est trois champions league européennes, deux coupes d’Afrique des nations  c’est aussi d’avoir joué dans dix clubs européens dont le dernier en liste fut konyaspor  (équipe Turque). Malgré le temps qui passe, il  est très fort   de remarquer que le SAMAN reste un leader de football. Toujours à l’aide de sa gloire et la petite finesse qu’il apporte étant sur le stade, Samuel va donc signer en 2018 à QATAR SC pour un contrat de un an avec un salaire s’évaluant 4,9 millions d’euro.

3-ANDRÉ ONANA

Le gardien de but camerounais, fait parti des jeunes talents mondiaux qui ont tout pour être parmi les grands. Notamment pour sa maitrise du jeu au pied, un coup de pied précis qui nous rappelle les exploits de Thomas Nkono. Né le 2 avril 1996 à Nkol Ngok (Cameroun) le cousin d’ONDOA commence au centre de formation de Samuel Eto’o en 2010. Apres ceci, il fera ses débuts à FC Barcelone mais dans l’équipe junior. Il a fallu qu’il soit toujours aussi brillant pour monter au rang de footballeur professionnel en 2014 avec le club de JONG AJAX (club hollandais) où il fera deux saisons pour 39 matchs avec zéro but encaissé. Le gars du lycée d’akwa va très vite signer dans l’un des plus grands clubs hollandais à savoir l’Ajax Amsterdam  où il touche aujourd’hui un salaire de 5,4 millions d’euros.

2- CHRISTIAN BASSOGOG

C’est avec une vie footballistique rude et difficile au Cameroun que Christian débute son parcours amateur dans les clubs de troisième division du championnat camerounais notamment au RAINBOW FC. Né le 18 octobre 1995 à Douala, le « miraculé »  du football camerounais après cette aventure stérile au pays des lions indomptables va se lancer en 2015 aux Etats Unies d’Amérique pour défendre ainsi les couleurs du club  Wilmington hammerheads où il ne jouera que six maths. Le milliardaire chinois va très vite être le meilleur joueur de la CAN GABON 2017 ce qui lui offrira le ticket pour le club chinois de première division au nom du HENAN JIANYE FC avec un salaire de 6,4 millions d’euro.

1- JOEL MATIP

Le germano camerounais est né le 8 aout 1991 à Bochum (ville allemande). Le garçon timide fait partie des  talentueux camerounais reconnu comme « rebelle » au sein de la fédération camerounaise de football (FECAFOOT) ; A cause de son refus de défendre le maillot tricolore camerounais durant la CAN Gabon 2017. Il fait partie des rares camerounais à être toujours dans les top clubs, jouant des championnats bien relevés depuis le début de sa carrière. Car de VFL BOCHUM en passant par Schalke 04 (clubs allemands) jusqu’à son club actuel le FC Liverpool,  « le mignon » est resté un orchestre indépendant pour ces clubs. Très normal que la magie de son travail footballistique  lui donne un salaire de 7,1 millions d’euro.

KAMER URBAIN | le Reflet de la Culture Urbaine du Cameroun

Commentaire via Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.