• Bonjour, nous savons tous que vous êtes Graphiste/Designer et que vous avez déjà réalisé plusieurs grandes œuvres graphiques et visuelles dans le Cameroun et même en Afrique, pouvez-vous, Monsieur Cheick Hamzalek vous présenter à nos internautes ?

 

Cheick Hamzalek : Salut à toutes et à tous, déjà avant de commencer avec les présentations, je tiens d’abord à remercier  KAMER URBAIN qui m’offre cette opportunité de mettre les choses au clair… Moi c’est Cheick Hamzalek, Graphiste designer depuis 14 ans, je pense que vous avez déjà tout dit plus haut mais un autre rappel : important  je n’ai seulement pas que réalisé certains travaux graphiques pour l’Afrique je l’ai aussi fait pour l’Asie, L’Europe, l’Amérique et partout dans le monde d’ailleurs.

  • Comment avez-vous (dans quelles circonstances) commencé à travailler avec Tchop-Tchop ?

Cheick Hamzalek : En 2013, Bertrand LEMIX (technicien de son dans une radio à Yaoundé et proche collaborateur de TCHOP-TCHOP) m’appelle et me propose une nouvelle collaboration tout en me présentant à TCHOP-TCHOP pour une collaboration en tant que Graphiste Designer au sein de sa structure de communication ACTTI Studio. La rencontre avec TCHOP-TCHOP se passe bien autour d’un échange sur cette nouvelle collaboration qui verra naitre beaucoup de projets et d’expériences nouvelles pour le graphiste designer que je suis.

 

  • Vous avez dit avoir réalisé depuis 2013, le background de son émission TV Jambo qui est diffusée sur Canal 2 International, d’avoir créé le logo et plusieurs visuels de Cameroon Top Model, les visuels du produit cosmétique K-RESS et bien d’autres. Dites-nous, aviez-vous un quelconque contrat qui vous liait à Tchop-Tchop ? Si oui c’était quoi les clauses de votre contrat ?

Cheick Hamzalek : Déjà je tiens à rappeler que ma rencontre avec TCHOP-TCHOP s’est faite dans un cadre conviviale et que le contrat a été fait sur la base d’une entente cordiale (verbale) entre un grand et un petit frère. TCHOP-TCHOP me demandant comment je fonctionne pour une éventuelle signature de contrat à titre d’employé avec sa structure ACTTI Studio j’ai dit à TCHOP-TCHOP : « lui, en tant que aîné, qu’il est un grand frère dans le monde du showbiz dont j’admire le parcours et l’ascension et que j’aimerai m’engager avec lui à une seule condition… sur la base d’un partenariat Gagnant-Gagnant et non sous le régime d’employé et  salarié que lui TCHOP-TCHOP proposait ce qui d’ailleurs devrait être impossible de tenir vu le Calibre national et international de Graphiste designer que je suis. Enfin de compte nous avons conclu sur un accord verbal basé sur la confiance de l’un envers l’autre sans toutefois signer de contrat quelconque (Du grand frère à l’endroit du petit frère). Et il m’avait donné sa parole d’honneur.

Mon engagement avec TCHOP-TCHOP a vu naitre plusieurs types de projets graphiques dont faisait partie entre autres le Background de JAMBO en 2013 que j’ai proposé et qui a été refusé par TCHOP-TCHOP et qui à ma grande surprise a été accepté un an après par TCHOP-TCHOP dans un bureau de Canal2 international en la présence du Directeur Général de Canal 2 International et de Baudoin TALOM Graphiste à Canal2 International.

Parlant de CAMEROON TOP MODEL, en Octobre 2013 dans son studio ACTTI situé au grand Moulin à Deïdo, plusieurs types de logo ont été présentés sur différents aspects graphiques, accepté et refusé plus tard par TCHOP-TCHOP. Pendant ce temps vous savez la vie du graphiste est plus qu’une compétition, je suis rentré dans une multitude de proposition de différents logos qui ont été accepté dans un premier temps et refusé par la suite par TCHOP-TCHOP sous l’influence de plusieurs autres personnes à qui il présentait ses différents Logos de CAMEROON TOP MODEL proposés par moi… alors l’année 2015 s’annonce à grand pas et TCHOP-TCHOP a une soif et folle envie de voir naitre le projet CAMEROON TOP MODEL, il me redemande encore de lui faire des propositions lui connaissant ma main Graphique, je tombe encore dans une hibernation graphique de multiples propositions de logos de CAMEROON TOP MODEL qui est accepté et validé par TCHOP-TCHOP mais cette fois ci sous l’influence de la TEAM CAMEROON TOP MODEL (Orphée Noubissi, Georges Wiliams Betoka, Alain Teufack, Edson Capone et bien d’autres…)

En ce qui concerne les visuels du produit cosmétique K-RESS fait par moi, TCHOP-TCHOP l’exploitait à tord sur Canal 2 international et manquait toujours de respecter mes droits les plus fondamentaux, absolus et vitaux comme il l’a fait pour tant d’autres que je n’ai pas cité jusqu’ici…

 

  • Nos internautes et nous y compris n’avons pas compris pourquoi depuis 2013 ou 2014 vous n’avez pas réclamé votre dû à Tchop-Tchop, pourquoi avoir continué à travailler avec Tchop-Tchop pendant tout ce temps sachant qu’il manquait à son obligation de vous payer ?

 

Cheick Hamzalek : Très bonne question ! vous savez comme moi, nous sommes dans un pays ou de telles attitudes sont très fréquentes et que TCHOP-TCHOP a vu en moi un parfait partenaire patient et calme, servant en toute sérénité ses intérêts. Ceci, en dehors de ma profession de Graphiste Designer.

Je tiens aussi à vous dire que je n’étais pas que Graphiste designer lorsque je collaborais avec TCHOP-TCHOP, je l’accompagnais dans ses multiples tâches quotidiennes telles que : réceptions des célébrités venant des 4 coins du monde, gestions de plusieurs évènements, Gestions des dossiers d’entreprise et plusieurs commissions et assistance sortant parfois du cadre professionnel contre des mains levées improvisées (Paiement non conforme des tâches effectuées) et des promesses fallacieuses visant à me maintenir sous sa coupe et à m’endormir pour ne pas que je lui mette trop de pression vu les évènements qui s’enchainaient.

 

  • Sur Facebook, il y’a une personne au nom de Jo Nick qui dit que vous n’avez pas été impliqué dans le projet Cameroon Top Model et que vos créations n’avaient pas été validées par le comité de Cameroon Top Model parce que c’était un plagiat du logo de Miss Cameroun. Connaissez-vous le Sieur Jo Nick? Et que pensez-vous de ces déclarations ? Est-ce vrai ce qu’il dit ?

 

Cheick Hamzalek : Je crois avoir été clair sur ce Jo Nick sur mon compte facebook le concernant vous pouvez lire :

« Jo Nick j’aimerais apporter un éclairci sur tes multiples commentaires que je trouve déconcertant et de très mauvais goût venant de quelqu’un qui me connais et surtout de quelqu’un avec qui j’ai fait beaucoup de travaux qui sont restés sans suite déjà de par ton indiscipline au travail et de la roublardise avec laquelle tu excelles… je te reconnais très bien et c’est moi qui te présente à Landry Antoine LEMOGO dit TCHOP-TCHOP en 2015 au restaurant la Mandarine à Bonapriso face Sweet FM tu travaillais encore dans une boite de communication dont je préfère taire le nom mais pas dans le cadre de Cameroon Top Model plutôt dans le cadre de la création du site web de JAMBO qui avait été délégué à ce voleur de grand chemin recherché par interpole appelé Aimé TCHEUTCHOUA dit AYMERS CREA (qui aujourd’hui accepte l’usurpation de créateur du logo de CAMEROON TOP MODEL proposé par ce voleur d’œuvre de l’esprit appelé TCHOP-TCHOP) Certes, nous étions en parfait désaccord sur certains points donc je préfère ne pas évoquer pour l’instant vu ma stratégie de communication parce que je ne veux pas embrouiller la compréhension et l’intelligence des Camerounais qui me lisent attentivement et qui veulent en savoir plus sur cette affaire au sujet de ma rémunération et du respect de mes droits en tant qu’artiste Graphiste.
Mais cela n’empêche que je reconnaisse en toute sincérité que tu es le premier à avoir écrit et présenté le projet CAMEROON TOP MODEL dans son intégralité avant que les autres ne se ramènent pour développer et apporter des modifications comme GEORGES WILLIAMS BETOKA, Orphee Noubissi et aussi un certain RUSSEL N qui vit en France si je me rappelle bien j’ai toute la documentation que je mettrai à la disposition du grand public Camerounais pour qu’il sache les dessous de l’affaire CAMEROON TOP MODEL… après tout j’étais celui sur qui tout tournait et j’étais en quelque sorte le gardien du temps de ce projet vu la teneur et l’importance des fichiers secrets qui m’étaient confiés. Ça ce n’est pas une discussion, CAMEROON TOP MODEL a été écrit par toi mais après je ne sais plus quel problème il y’a eu entre TCHOP-TCHOP et toi, mais la version que TCHOP-TCHOP me donnait de toi était tellement déconcertante parce qu’il avait déjà ce qu’il voulait de toi comme il l’a fait avec moi par rapport au logo de CAMEROON TOP MODEL qui a subit plus de 5 transformations sur une période de trois ans afin d’atteindre sa perfection actuelle.
Tu dis que le projet CAMEROON TOP MODEL a vu le jour en 2015 je tiens déjà à te rappeler que tu te trompes en ce qui concerne l’année, nous étions au STUDIO ACTTI situé au Grand moulin à Deïdo en Octobre 2013 si j’ai bonne mémoire lorsque TCHOP-TCHOP me parle de ce projet mais ce n’était pas encore écrit, une présentatrice très talentueuse donc je préfère taire le nom devait le faire mais de par son indisponibilité, TCHOP-TCHOP a essayé en cherchant des gens qui pouvait rédiger le projet vu qu’il a un cerveau fatigué pour de tels projets, il a patienté deux années où il fait ta rencontre via moi
Cheick Hamzalek bien-sûr.
Tu vois j’ai la bonne foi de reconnaitre qui tu es et je ne me cache pas de dire ici sur Facebook, ton talent mais tu as un très sérieux problème de discipline et cela m’a mis en clash avec TCHOP-TCHOP qui refusait que je te foute à la porte sachant que c’est moi qui t’avais fait venir dans sa structure pour la mise sur pied du site web de JAMBO donc je me ferais un énorme plaisir de présenter les preuves pour ne pas parler inutilement… je penses que le mauvais anges de TCHOP-TCHOP comme Alain TEUFACK dit
Debankolé Man ne dira pas le contraire de ce que je viens de dire… parlant de preuves, je pense que tu n’es pas quand-même aveugle. RDV au tribunal, j’ai l’impression que TCHOP-TCHOP est prêt à tout pour jeter du discrédit sur ma personne et également mutiner mes œuvres qui le couteront extrêmement cher mais il est mal barré. »

Vous voyez dans ce post fait par moi sur mon compte Facebook personnel, je reconnais qu’il a été le premier à écrire et présenter CAMEROON TOP MODEL à TCHOP-TCHOP mais que par la suite il a manqué à plusieurs obligations donc j’ignore les tenants et les aboutissants… mais j’ai posté également une bande sonore ou TCHOP-TCHOP le traite de bluffeur et d’incompétent lui ayant écrit et présenté CAMEROON TOP MODEL à TCHOP-TCHOP et si vous écoutez cette bande sonore vous comprendrez mieux la réalité des choses (Le système de fonctionnement de TCHOP-TCHOP qui est d’exploiter les idées et travaux des personnes avec qui il travaille sans toutefois daigner à leur donner du respect et à violer leurs droits les plus fondamentaux et vitaux).

 

  • Aviez-vous fait protéger vos créations ?

Cheick Hamzalek : Oui bien-sûr mes créations sont protégées et je suis membre de la SOCADAP et reconnu par le Ministère des arts et de la Culture de notre pays le Cameroun en tant qu’Artiste.

 

  • Pourquoi dites-vous que vous allez aussi trainer la Chaine Canal 2 International en justice ?

Cheick Hamzalek : Très bonne question ! je dois trainer Canal 2 International en justice pour le simple fait de mes multiples avertissements et mises en garde sur la diffusion de mes œuvres qui n’ont pas été autorisé par moi à une quelconque diffusion, me référant à la Loi du 19 Décembre 2000 portant effet des attributs du droit d’auteur et du non contrôle et de vérification de la légitimité de certains de mes projets tels que : Le background de JAMBO, Les visuels de K-RESS et aussi de mes éléments graphiques CAMEROON TOP MODEL diffusés de manière abusive sans aucune rémunération jusqu’à nos jours.

 

  • Vous avez interpellé tous les sponsors de la télé-réalité Cameroon Top Model, pensez-vous que le problème qui vous oppose à Tchop-Tchop les concerne ? Si oui, en quoi ?

 

Cheick Hamzalek : Je pense avoir trop fait en ce sens, interpeller beaucoup de responsables par appels téléphoniques et via Facebook dans mes multiples vidéos qui sont restés sans suite. Bien évidemment que le problème qui m’oppose à TCHOP-TCHOP les concerne parce que TCHOP-TCHOP n’a pas le droit d’utiliser mes œuvres sans mon autorisation et que chaque sponsor a le devoir de vérifier la légitimité de tout projet provenant de leurs secrétariat ou autres.

 

  • Sur les réseaux sociaux vous ne faites que fournir un grand nombre de pièces à conviction, mais pensez-vous que vous ayez assez de preuves pour prouver tout ce que vous dites devant les juridictions de ce pays ?

Cheick Hamzalek : Vous le dites vous-même (Sur les réseaux sociaux vous ne faites que fournir un grand nombre de pièces à conviction…) Vous savez il ne suffit pas de dire des choses qui peuvent se retourner contre vous, j’ai dit sur ma page Facebook que j’assume mes posts et que j’ai pas besoin de témoins vu la multitude de preuves qui parlent en ma faveur et attention, après tout nous sommes dans un pays libre et de droit et je fais également confiance à la justice et aux institutions de notre pays le Cameroun.

 

  • De manière précise, Quelle est la somme d’argent que vous réclamez à Tchop-Tchop ?

 

Cheick Hamzalek : Ce n’est pas dans votre site que je le dirai de peur de me faire braquer par Monsieur X ou Y (Rire) mais je tiens quand même à vous rappeler que c’est très gros pour le contribuable camerounais.

 

  • Avons-nous omis de vous poser une question ? Si oui, laquelle ?

Cheick Hamzalek : Pourquoi ne pas aussi interviewer TCHOP-TCHOP pour qu’il s’explique sur la situation qui ne cesse de s’envenimer et prend des proportions, vous qui me suivez chaque jour sur Facebook depuis un certain temps et qui êtes au courant de cette situation ?

 

  • Nous avons pu constater que vous avez créé un syndicat dénommé FAAGRA, qu’est-ce que la FAAGRA ? Quel est son objectif ? Qui est concerné par ce syndicat et comment l’intégrer ?

Cheick Hamzalek : Oui la FAAGRA c’est la Fédération Africaine des Arts Graphiques (Projet en cours) dont je suis l’initiateur. Elle a pour objectif de fédérer toute l’élite associative du Graphisme en Afrique déjà en Février j’étais en Afrique de l’ouest où j’ai fait la rencontre de plusieurs associations et de leur expliquer le bien-fondé d’être membre de la FAAGRA (c’est avant tout un projet qui est en cours d’élaboration)… pour faire partir de la FAAGRA il vous suffit d’être affilié à une association comme moi je suis membre de l’AIPAC (Association des infographistes professionnels et Assimilés du Cameroun) dont le site web est www.aipac-cmr.com J’invite tout graphiste à nous rejoindre pour ne former qu’un afin de mieux se parer à l’avenir et à la valorisation de ce corps de métier encore inconnu du grand publique mais qui est incontournable vu l’évolution du numérique dans notre société… parlant de la FAAGRA pour commencer il est uniquement à 100% pour l’élite technique des arts Graphiques vu l’étendu du mépris et du non-respect de ceux-ci dans la société Africaine et en particulier au Cameroun.

 

  • Quel message avez-vous à passer à tous les graphistes du Cameroun ?

 

Cheick Hamzalek : J’invite les Artistes Graphistes du Cameroun à plus de responsabilité et de détermination dans ce combat que je mène qui est aussi le leur. Cessez de vous vendre à l’étalage, vous êtes la nouvelle économie numérique du 21ème siècle sachez également que rien ne peut être fait sans vous et sans votre emprunte. Alors frères et sœurs Graphistes changeons tous ensemble et devenez membre de l’association des Infographistes professionnels et Assimilés du Cameroun (AIPAC) en cliquant sur : www.aipac-cmr.com

 

Merci d’avoir répondu à toutes nos questions et nous espérons vivement que justice soit faite

 

Cheick Hamzalek : C’est moi qui vous remercie et du courage à KAMER URBAIN

KAMER URBAIN | le Reflet de la Culture Urbaine du Cameroun

Commentaire via Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *