• Bonjour Salatiel On The Beat Again. Ca dit quoi non ?

Bonjour bonjour Kamer Urbain et merci de m’accorder cette interview

 

  • Tu sais que tu as briss non ?! L’an dernier tu as produit plusieurs morceaux qui ont été de véritables tubes, tu as donné de grands spectacles un peu partout (bien sûr on ne compte pas FOMARIC) et surtout tu as ajouté un autre trait sur ta coiffure….dis-nous comment tu vis ta nouvelle célébrité ?

Bon quand vous parlez de Briss, je sais pas de quoi vous voulez parler, c’est vrai que l’an dernier il y’a eu beaucoup de travaux qui se sont mis sur pieds et 2017 a commencé avec la même lancée donc vous avez vu mon single Toi & Moi

Vous avez aussi vu deux chansons déjà de Mr Leo, Calé de Daphne, il y’a une chanson qui est en route qui arrive, chanson que j’ai produit avec Mr Leo et le groupe Révolution, en fait c’est un projet de Sony Music avec le groupe Révolution et Mr Leo, donc j’ai fait les arrangements et comme ça il y en a beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup en route

Alors huuunnn ! pour moi la célébrité, c’est pas ça qui compte pour moi, ma vraie richesse c’est de voir que je suis en train de toucher la vie des gens un peu partout dans le monde, de valoriser la culture de mon pays et d’élever la jeunesse à ma façon. Donc pour moi c’est ça la vraie richesse. Et comment je vis, rien n’a changé, rien n’a changé chez moi, huunn !! C’est le même crédo : le travail – le travail – le travail – le travail, on est en studio, on est en média après les médias on passe aux spectacles rien n’a changé, vraiment rien n’a changé et c’est le travail pour moi, avant que vous ne me connaissiez j’avais déjà adopté ce rythme donc ça ne me surprend pas, ça ne me prend pas par surprise donc le rythme reste le même.

 

  • Toi qui as grandi dans une famille chrétienne, çà ne les dérange pas que tu ais abandonné le gospel pour écrire des chansons intellectuelles et engagées comme Fap Kolo ?

C’est vrai que avec la famille c’est pas facile, parce que je viens d’une famille chrétienne mais j’ai compris une chose, je ne suis pas obligé venant d’une famille chrétienne de faire tout simplement le gospel, ça commence à devenir un problème si je fais des chansons pour détourner en mal ma communauté, ce que je ne fais pas et je crois que je suis en train de passer dans ma musique des messages moraux mais avec un autre langage qui n’est pas forcément la bible, donc qui est street, qui est un langage que tout le monde dans la rue comprend, un message moral et en anglais on dit ‘’Upright message’’ pour la communauté, vous avez vu Toi & Moi, vous avez vu ça se passe ici et Fap Kolo c’est vraiment un Street Anthem pour les hustlers. Alors c’est comme ça que je fais ma part musique, donc euuuh ça s’améliore au niveau de la famille, ça n’a pas été facile, parce qu’il a fallu du temps pour que la famille comprenne et jusqu’aujourd’hui ils sont en train de comprendre.

 

  • Tu es depuis quelques temps en Europe où tu fais une mini tournée ; tu étais d’abord en Allemagne et là tu es à Paris. Dis-nous tu as déjà chanté dans combien de mariages ?

En Europe je n’ai chanté dans aucun mariage, Mr Leo non plus, c’était des shows case, beaucoup plus des shows case

 

  • Mr Leo est avec toi également, et on a vu d’ailleurs sur Instagram qu’il n’a toujours pas bruni, nos lecteurs voudraient savoir si il s’en sort avec le froid là-bas ?

C’est vrai que le froid en Europe n’est pas facile, franchement c’est vrai que c’est pas facile, nous sommes en plein printemps, donc il y’a des jours froids, il y’a des jours moins froids mais ça n’a pas facile, surtout pour Mr Leo qui a voyagé pour sa première fois. Moi j’ai fait les pires hivers en Europe (Rire) donc il fait froid mais dans la tête je suis préparé à cela, pour lui c’était une surprise mais ça s’est bien passé, on a bien géré, personne n’est rentré malade, personne n’a été malade donc on rend grâce à Dieu pour cela.

 

 

  • Entre Mr Leo et toi qui whaytise le plus mal ?

Whaytiser, ça, je peux pas le dire, il faut que les gens nous écoutent parler et décident qui whaytise mieux ou mal (rire).

 

  • Depuis 2015 qu’on entend ton nom partout, qu’on te voit sur toutes les chaînes de télé avec de nouveaux habits et avec de belles filles métisses dans tes clips, mon grand-père veut savoir si tu penses quand même à faire la tontine ?

Huuuuunnnn !!! Penses à faire la tontine, ça c’est une question très personnelle mais vous quand vous voyez quelqu’un qui est en train d’évoluer dans la vie ça veut dire que ce que cette personne gagne, cette personne épargne et évolue. Etant ici en Europe si vous regardez sur Facebook j’ai certains posts de matériels que je suis en train d’acheter pour faire grandir mon business, pour le studio. J’ai déjà acheté un mixeur qui m’a coûté 5 000 000 (Cinq Millions) F CFA, j’ai acheté des baffles tout simplement pour mixer qui m’ont coûtés 1 000 000 (Un Million) F CFA, j’ai acheté un nouveau micro qui coûte 10 000 (Dix Mille) Euro donc plus de 6 000 000 (Six Millions) de nos F CFA. Vous voyez donc ces choses-là, des pianos, des guitares et tout ça, ces choses que j’achète c’est pour faire grandir mon label quoi, c’est pour agrandir mon label, c’est pour faire évoluer mon business et quand on évolue on ne peut pas acheter ces choses en un coup sans avoir épargné au préalable et chaque jeune doit penser à grandir, je ne suis pas là pour un an ou pour deux ans donc l’important c’est d’agrandir le business et de décrocher des plus gros marchés au futur, donc euuh ! C’est en train de grandir, donc vous voyez que faire la tontine pour moi c’est peu dire parce qu’on fait plus que la tontine.

 

  • Tu crois que ce serait possible un Featuring avec Guy Watson ?

Faire un featuring avec Guy Watson, on peut faire un featuring avec qui que ce soit tant que les conditions sont bien et que ça nous arrange

 

  • De tous les artistes avec lesquels tu as travaillé, qui faisait le plus de selfies au studio ?

Je crois Daphné, de tous les artistes avec lesquels j’ai déjà eu à travailler, elle est celle qui a le plus d’addiction pour les selfies.

 

  • Avant de poser la dernière question, je tiens à te féliciter pour tout ce que tu fais pour la musique camerounaise. Tu es trop fort, Ah MOF !! Si je te croise en route et que je te demande tu bois quoi tu me réponds ?

Je bois une bonne d’eau minérale fraîche et merci Kamer Urbain pour cette magnifique interview.

KAMER URBAIN | le Reflet de la Culture Urbaine du Cameroun

Commentaire via Facebook

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *