1 mois seulement après la sortie de « Elle est là » en Mars, Stanley Enow dévoile le vidéogramme de son freestyle « AMAZING » dont l’audio est en ligne depuis le mois de février, et enregistre déjà plus de 20 milles vues en une semaine. Sur une piste de 4 minutes et 15 secondes, Le rappeur camerounais s’adresse à ses fans et marque son retour au bercail.

La chanson en elle-même

Sur une mixtape afro rap de « The Middle » du rappeur nigérian MI Abaga featuring Olamide, on retrouve le Stanley d’avant « Hein Père » sur des textes bien posés. Il maîtrise la chose ! Avec des vibes à couper le souffle et surtout un refrain impeccable « Stanley Enow, you are amazing, you are amazing, you are amazing ! ». Des punchlines de ouf ! « King Kong number one, je suis le général. Mon argent est costaud, on dirait Naza et son sac à dos »

Le vidéogramme réalisé par Camon Studios, présente un Stanley dans un retour aux origines notamment à Bafoussam, sa ville natale « Bafoussam Père ! ». Clip complètement différent des clips chics, avec plein de luxe et strasse que nous offre habituellement le King Kong.

On observe un contraste entre un Stanley vêtu de noir sur un fond blanc au début du clip, et vêtu de blanc sur un fond noir à partir de la moitié des parties solos du clip.

Le blanc suggère la pureté, la propreté, la perfection et apporte une brillance et de l’éclat. Le Noir quant à lui représente l’élégance, la simplicité, la sobriété et le mystère.

Ce beau clip retrace le parcours de Stanley lors de son passage en février dernier dans le chef-lieu du département de la Mifi notamment :

  • Le passage à l’école publique de Bafoussam ;
  • Le passage au lycée technique de Bafoussam ;
  • Le concert du 09 février au Lycée bilingue de Bafoussam ;
  • Son couronnement au titre de Prince de la cité par le délégué de la communauté urbaine de Bafoussam Emmanuel Nzete;
  • La visite au centre pénitentiaire de Bafoussam ;
  • Le défilé du 11 février apparaissant dans les carrés spéciaux où il marque les pas comme lorsqu’il était encore au primaire (Mon coup de cœur) ;
  • Et le concert le même jour à la Pelouse de Bafoussam.

On découvre un Stanley très proche du public : Tour de la ville, instants salutations avec les mamans, causeries, selfies avec les jeunes et le déhanché à la Enow devant une foule blindée.

Le message

« I know… Que Hein père c’était un classique, un contenu de son avec de vraies balles magiques »

Il reconnaît que « Hein père » est le son qui a lancé sa carrière.

« I know… Que c’est grâce à mon public que j’ai touché le ciel, j’ai vu des instants magiques »

Il reconnaît que c’est grâce à l’amour que le public avait et a toujours pour lui qu’il est arrivé au sommet. Le public a fait de lui ce qu’il est devenu.

« I know… Que j’ai pas souvent pris du temps pour vous passer des Big up, pour vous dire que je vous love… I know »

Il reconnaît qu’il ne prend pas du temps pour remercier ceux qui l’ont façonné et leur dire combien il les aime.

C’est une véritable preuve d’humilité que Stanley Enow nous présente. Rares sont les artistes qui le font et qui le feront ! Il montre qu’on peut être au top, côtoyer de grandes personnalités, faire le tour du monde, être une véritable célébrité sans toutefois oublier d’où l’on vient et remercier ceux qui ont permis qu’ils soient ce qu’il est. Il n’oublie pas les autres villes du Cameroun à savoir : Limbé, Mamfe, Buea, Mbouda, Ngaoundéré ; et adresse un Big up aux membres de sa direction artistique, ses amis de toujours, ses frères et surtout ses fans.

Une chanson très émotive. Je n’ai pas pu retenir ma petite larme.

Bien précisé à la fin de la chanson « L’album arrive », notons qu’après « Soldier Like My Papa » son 1er album sorti en 2015, le King kong prépare la sortie de son 2e album qui s’annonce riche en collaborations : Locko, Petit Pays, Mimie, Daphné… Il a mis le paquet, tout en prônant les talents 237.

Nous n’oublions pas l’instant le plus magique du clip : La dédicace ! De manière libre et très touchante, il adresse ce petit message :

Allez découvrir !😉

KAMER URBAIN | le Reflet de la Culture Urbaine du Cameroun

Commentaire via Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *