Aujourd’hui, impossible de faire un pas sur la toile sans apercevoir un lien d’abonnement à une quelconque chaîne YouTube ou aux pages officielles. La nouvelle donne s’est installée, la société de consommation en a fait bon usage, aujourd’hui impossible de faire sans.

Une idée très ingénieuse et captivante, on se demande bien de qui cela émane réellement. Dans tous les cas, chacun trouve son compte. Les contenus sont tous autant riches que variés, édifiants et diversifiés. Très rarement on retrouve le plagiat ou des histoires similaires. Les acteurs tous aussi créatifs les uns que les autres, se donnent les armes suffisantes pour servir du frais, neuf, renouvelée à leurs fidèles abonnés.

Les raisons pour renouveler sa fidélité sont plurielles mais avant, passons en revue quelques web séries incontournables depuis peu.

Les minutes de mamiton

Nous la connaissons tous. Plusieurs sans doute l’ont découvert dans foyer polygamique d’Ebénezer KEPOMBIA alias Mitoumba. Depuis quelques temps déjà, elle s’est familiarisé avec le numérique au point d’en être une fidèle consommatrice. Se basant sur le vécu quotidien, elle sert avec une dose d’humour suffisante nos réalités quotidiennes.

Pakgne

Je dirai même sans pour autant abuser que, plusieurs internautes aujourd’hui ont pris goût aux web séries grâce à ce duo qui, tous les mercredis nous servait une onction fraiche d’humour. Alliant villageoisie et modernité, on se retrouvait bien dans leur personnage.

Les baos

Un autre groupe de jeunes qui ne manque pas l’occasion de nous faire voyager sans décoller en nous faisant vivre à leur manière les réalités de nos quartiers. Allant toucher au plus bas niveau ce que nous foulons aux pieds, avec toute la délicatesse nécessaire, ils s’en sortent si bien raison pour laquelle, ils furent récompensés à la dernière édition des Canal d’or.

Les délires de Takam

Un gars vraiment délirant qui a su se démarquer depuis quelques temps avec ses parodies des musiques urbaines actuelles qu’il agence si bien à sa manière au point de produire un contenu assez jouissif.

Je dois le reconnaître, elles sont nombreuses ces web séries. Mais revenons à l’essentiel et sur la question de fond. Pourquoi t’y abonner ?

  • C’est un vrai antidépresseur

Le rire soigne plusieurs maux, je le reconnais. Après une dure journée de boulot, le stress qui va avec, additionné aux soucis qui se dressent parfois une place en nous involontairement, il n’y a pas mieux que de rire pour évacuer l’excédent de frustration qui sommeille en nous.

  • On participe à vendre notre culture

Tous autant que nous sommes, nous sommes des piliers et des canaux pour vendre, redorer le blason de notre secteur culturel. Le simple fait de regarder, prendre part et partager, tu apportes ta pierre à l’édifice, tu contribues à ta manière à faire vivre ce secteur qui lui aussi valorise les talents de tes frères. La preuve, plusieurs qui se sont livrés à ce corps de métier représentent des grandes marques aujourd’hui.

  • On donne de la force à nos frères et sœurs

Nous avons tous besoin de savoir que nous sommes utiles pour l’autre. Le simple fait de savoir qu’il y a eu 2K, 5K vues sur une œuvre qui m’est propre conçu pour divertir mes frères, c’est encourageant.

  • C’est divertissant

Au-delà de tout, nous avons besoin de décompresser et je trouve que c’est aussi l’une des méthodes sinon la plus utile et la mieux appropriée. Partager cela avec son entourage, ça consolide les liens et ça créée une très forte cohésion sociale que nous négligeons parfois

Je pourrai donner d’autres raisons ici pour que tu prennes l’habitude de visiter de pareils contenus mais une chose est sûre, tu en as suffisamment, n’oublie donc pas en commentaire de les énumérer et aussi de citer les web séries qui nous ont échappées.

KAMER URBAIN | le Reflet de la Culture Urbaine du Cameroun

Commentaire via Facebook

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.