Fidèle à lui-même, l’auteur de hit « ashaooh », PC DIVINE nous revient en mode « embouteillage », une chanson qui parle du quotidien de nos routes au Cameroun, surtout celles de Douala.

Dans ce nouveau titre, Chanté à la fois en Pidgin et en français, sur une musique à la sauce afrobeat, Il fait une peinture de la ville lors des grands bouchons de certains points connus de tous. On ressent vraiment du vécu, il fait parti des milliers des victimes de ses embouteillages.

Il chante ici son ras-le-bol face à ces situations qui nous prennent souvent plusieurs heures. Il reprend même certaines assertions

« Embouteillage de Bonaberi na lock mop… »

« This one na wandafull ».

C’est une manière forte et explicite de plonger ses mélomanes dans le film de l’embouteillage tel que vécu au Cameroun.

En attendant le vidéogramme annoncé pour les jours futurs, écoutez direct la version lyrics.

KAMER URBAIN | le Reflet de la Culture Urbaine du Cameroun

Commentaire via Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.