« Le plus difficile ce n’est pas d’y arriver mais de se maintenir » !! Vous avez déjà entendu ce proverbe n’est-ce pas ?! C’est un peu en substance ce que le président Paul BIYA avait voulu faire comprendre à son ancien homologue français 3 ans plutôt. A côté des avantages que confère la notoriété, le bonheur de recevoir toute cette formidable attention ainsi que les tonnes de messages de félicitations et d’encouragements publiés partout sur les réseaux sociaux, le monde du show-biz est rude et particulièrement cruel. Dans bien des cas, la chute est parfois plus lourde et brutale que l’ascension (R.I.P  Pinguiss). En ce moment c’est un peu le cas de la Web-série PAKGNE qui a vu son audience dégringoler depuis le début de sa deuxième saison. Diffusée sur Youtube depuis Juillet dernier, la sitcom camerounaise met en scène les déboires de jeunes (et très belles) filles de notre capitale économique : infidélité, commérage, gourmandise, jalousie etc…PAKGNE dépeint de façon comique les ‘‘problèmes’’ de nos sœurs.

Originale par son format (court), le genre (comédie), les scénarii (thèmes abordés) et surtout la distribution (rôles principaux féminins), la série a très rapidement séduit la webosphère. Canal 2 International, RTBF, Camernews, JeWanda et bien d’autres acteurs de la presse et des médias ont produits divers articles et reportages dithyrambiques au sujet de ce qui devenait un véritable phénomène culturel.  Pourtant les défauts ne manquaient pas lors de cette première saison : mixage son, scénario, montage, bible……mais la formidable puissance comique de l’actrice Marcelle Kuetche (qui en profite pour faire de l’ombre à sa partenaire Leumeni Muriel) a masqué ces imperfections et permis à la série de boucler sa première saison au plus fort de sa côte de popularité.

Aaah cette première saison : petit budget, beaucoup de jonglage, de la passion, des  gags et une poupi en pleine forme…c’était le bon vieux temps : « les filles étaient ‘‘arrivées’’ comme on dit chez nous. Place à la saison 2, place donc à la tentative de maintien. Le premier épisode a démarré avec plus de 300.000 vues : record absolu de la série qui avait jusqu’alors une moyenne de 100.000 vues. C’est dire de l’engouement suscité autour de la suite des aventures de Madefo’o et poupi qui se sont payées le luxe de faire venir le MC MINK’S en guest dans le show. Mais déjà les premières critiques tombent : scénario léger, jeu identique, gags trop répétitifs (déjà vu/entendu), absence de blagues, mise en scène faible, dialogues pauvres, utilisation désordonnée de rires enregistrés…….Le show déçoit, les fans s’insurgent sur la toile, les comédiennes s’enflamment, la polémique et la controverse naissent. 5 épisodes plus tard et malgré la présence de plusieurs autres guests de premier plan (Salatiel, Mr Leo, Mami Tong), PAKGNE a vu son audience chuter de 46%. WANDAFOUL !!

C’est vrai que les derniers épisodes ennuient beaucoup ; la série peine à se renouveler et mise trop sur la forme (guests, décors haut de gamme, look chic des comédiennes…) pour masquer son réel manque de profondeur et de cohésion (en gros l’écriture). Il est évident que les scénaristes n’ont pas suffisamment travaillé la bible du show, ni conçu cette dernière dans la durée. Enfin Leumeni Kamcheu Muriel (qui interprète le personnage de Murielle Blanche) a fait évoluer son jeu pour davantage faire concurrence à Poupi et essayer de lui ravir la vedette (et non pas seulement se contenter de la chanson longue et mièvre du générique) : on se retrouve donc avec deux personnages identiques dans presque tout.

A la rédaction de KAMER URBAIN on veut bien croire à un réveil de PAKGNE ; Moustik Le Karismatik doit être un peu fatigué d’avoir le monopole des productions comiques dans ce pays quand-même. Mais quand on sait que Marcelle Kuetche va bientôt démarrer un nouveau projet avec Jojo Le Comedien, on se demande si  la web-série préférée des camerounais va encore durer.

KAMER URBAIN | le Reflet de la Culture Urbaine du Cameroun

Commentaire via Facebook

Comments

  1. Ils se sont fait du frique lors de la première saison donc a la deuxième ils voulait se faire voire et c sa l’un des pb ici au kamer hors le frique c pour eux et ns voulons du show et pas voire voire si il sont dans le luxe ou pas! Franchement ctai pas vraiment du ouff la 2eme saison comme dit kamer urbain donc Big up a vous!

  2. Honnêtement je trouve ça vraiment dommage que quand quelqu’un est à le recherche de l’argent ils se battent si fort et que juste après avoir eu un peu avec toute l’audience qu’elles ont réussies a avoir la… fin tous ça pour débriss devant les gens , qu’elles se reprennnent sérieux parce que avoir un publique c’est pas facile .. … reconquérir un publique déçu c’est encore pire

    C’etait Mpessa fils .

  3. Moi je pense qu’elles se sont précipité, elles tenaient un excellent filon qui était l’audience nationale. Elles auraient dû creuser de ce côté là encore et seraient devenues nos vraies stars locales sans réelle concurrence. Malheureusement c’est trop vite monté à la tête et elles se sont tout de suite vues à broadway, c’est dommage. Le public camerounais, réputé pour être très exigeant, était pourtant presque conquis. Repensez vos fondamentaux les filles… Et pour celle qui chante tu as bien raison dans ton article, la « petite poupi » était de loin meilleure qu’elle

  4. Je suis tombée sur leurs vidéos à tout hasard sur YouTube. J’ai aimé certaines vidéos et pas d’autres qui avaient un vrai pb d’écriture~et les rires qui jaillissent en moment inopportun… Peut être est ce leur choix.
    grande était ma déception de savoir qqes jrs après que j’ai voyage avec  »madefo ».oulalala starmania a pris le dessus. .bref…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.