Si pour beaucoup NOWELL, est un non nouveau sachez qu’il s’inscrit parmi les artistes les plus passionnés de sa génération, bien qu’il soit classé parmi les upcoming, il est de ceux-là qui ont du métier et ont misé sur la carrière et la longévité. Il a à son actif il a un grand nombre de réalisations sur la durée, il est à la fois très actif mais aussi persévérant, surement c’est en allant dans ce sens que Voilà-moi titre « Nowell, un artiste que vous devez découvrir. L’exemple de la persévérance ». En effet il s’initie au début des années 1990 à l’art du chant dans un premier temps en fréquentant assidument les clubs de musique des établissements scolaires où il est inscrit. Puis influencé par ses convictions religieuses, c’est au sein des chorales chrétiennes qu’il va perfectionner son apprentissage.

À l’orée des années 2010, NOWELL décide d’entamer une carrière solo avec la sortie de son maxi 4 titres intitulé « C’est encore possible » et où le rappeur Boudor figure sur le titre éponyme. Ce maxi-CD lui permettra de perfectionner ses performances sur scène et d’être sollicité pour intervenir sur des projets à part telle que la compilation du studio d’enregistrement Squad Room ou encore l’album du rappeur Hobskur.

À l’entame de l’an 2013, NOWELL décide de donner un nouvel élan à sa carrière en s’attachant les services d’un manager. De l’alliance avec ce dernier, il va se développer le projet d’un 1er album solo de 13 titres intitulé « On vit pour demain ». Un projet qu’il produira cette fois-ci sous son propre label lui aussi en développement CULTURE BY YOU AND ME avant de confier le produit fini à un éditeur.

Ayant déjà de nombreuses vidéos disponible sur online, parmi lesquelles « Petit Africain », « On vit pour demain », « lossie »  « anti-mariés » une collaboration avec Franko, « tu es ma seule » et « Le Piment ». En 2017, NOWELL nous revient avec « elle me dit… » magnifique chanson dans le quelle il s’érige contre la femme matérialiste.

Suivez Nowell sur sa page Facebook Nowell 237

KAMER URBAIN | le Reflet de la Culture Urbaine du Cameroun

Commentaire via Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *