Après la sortie officielle du vidéogramme « Thank You maman » le 31 mai dernier, le KING MOUAN NKUM comme désormais surnommé revient avec un nouveau clip porte le titre « c’est toi / na you » et est disponible sur YouTube depuis le 18 novembre2017.

Chanson afrobeat, chantée à la fois en français, en anglais et en langue vernaculaire, avec une voix charmeuse et douce. Des images très sensuelles remplies d’amour autour d’un paysage lumineux bien construit meublent ce vidéogramme qui dit tout sur sa forme et son fond, car le message reste perceptible même pour un sourd. L’on aperçoit une femme d’une beauté incroyable, souriante qui dégage de l’affection. La mélodie quant à elle, incite à la danse laissant ainsi une envie de se laisser emporter par une chorégraphie tendre et douce.

Ce titre étant extrait de son future album baptisé « RENAISSANCE » dont la sortie est prévue pour les jours à venir, NDEDI  EYANGO a su bien la murir ainsi que son message, le KING MOUAN NKUM exprime son choix envers une femme qu’il apprécie bien de par ses qualités, son charme, sa beauté, et son intelligente. Très grand séducteur, il le prouve encore à travers cette musique. Le clip quant à lui fait rêver à travers une originalité d’image bien disposée et étalonnée, la vidéo est bien accueillie par le public puisqu’elle compte déjà près de 30 000 vues sur YouTube moins de un mois après sa mise en ligne.

L’auteur de « You must calculer », tout comme de nombreux autres titres à succès et véritables classiques de la musique Camerounaise et même africaine, NDEDI EYANGO vient de clôturer une tournée aux Etats Unis, et doit certainement être fier et assuré de la qualité de cette nouvelle galette, le vidéogramme étant réalisé par le grand SHAMACK, cet opus part pour gagner sa place dans la discographie des fêtes de fin d’année, mais aussi toucher les cœurs des férus de bonnes sonorités.

Suivez l’artiste sur sa page officielle Prince Ndedi Eyango https://www.facebook.com/EYANGONDEDI/ 

 KAMER URBAIN | le Reflet de la Culture Urbaine du Cameroun

Commentaire via Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *