On se connait pas. Titre de l’œuvre qu’a bien voulu nous servir M. Leo comme récompense en ce jour qui marquait la célébration de la fête du travail. Ce qui témoigne de son fort attachement et de son caractère méticuleux face à ce qui lui donne à manger. Il nous était impossible de rester inerte face à ce que nous avons qualifié de meilleure chanson dans toute sa discographie actuelle.

 

LA CHANSON EN ELLE-MÊME

Après sa récente sortie avec le titre désolé, Mr Leo revient avec un nouveau vent, une nouvelle vision, des objectifs beaucoup plus solides. Sur une prod d’akwandor, le jeune artiste ne manque pas de saisir l’occasion de redonner du goût à ses nombreux fans. Cette fois ci, c’est un Mr Leo tout différent qui nous revient avec un lyric accrocheur relatant la galère qu’a connu un jeune homme qui de par sa persévérance a fini par voir le bout du tunnel.

Un gars révolté qui ne manque pas de saisir tout sur son passage (la prière, la foi, le travail acharné…) pour signifier son ras-le-bol face à cette situation (la pauvreté, le chômage) qui terrorisait sa vie. Malgré la dureté de cette condition qui était sienne, en additif au rejet fréquent, il a gardé la tête rivée vers son idéal qu’est la réussite à tous les prix mais pas par tous les moyens. Aujourd’hui on voit bien les retombées positives dans sa vie. Fin de compte, il est sous les feux de projecteurs.

 

UNE CHANSON CONTEXTUELLE ?

Les artistes aujourd’hui surtout ceux en herbe veulent briss à tout prix sans jamais se donner corps et âme dans ce qu’ils font ; sans jamais charbonner jusqu’à la gare. A peine avoir mis un son en ligne, il désire être immédiatement diffusé sur Trace ou encore faire cinq milles vues sur YouTube en moins de 24h. Nul ne dira qu’il n’a pas connu Mr Leo dans ses débuts de galère même dans sa collaboration avec Salatiel dans le titre Fap Kolo où il était l’ombre de lui-même. Il a connu la misère, le chômage, il dormait ventre vide comme il le signifie dans ce son. Cette œuvre qu’il a servi pour moi va au-delà de la musique. Il veut inculquer le sens de l’honneur à la jeunesse qui dort sur ses lauriers à longueur de journée, les pousser à croire fortement et fermement en leurs rêves et accepter passer par le feu, par les injures afin d’espérer être au sommet. Et par-dessus tout mettre sa foi en Dieu.

 

Mr Leo pour moi par ce son a su toucher où il fallait. Il promeut cependant les valeurs telles que le travail, la persévérance et la patience. Sans chanter le sexe, il parvient à émouvoir. Tel un homme au col rond qui préconise les solutions à ses oies afin que celles-ci ne se perdent, Mr Leo nous raconte son parcours pour qu’il nous serve de leçon et de témoignage pour avancer dans ce sentier tortueux parsemé d’obstacles.

KAMER URBAIN | le Reflet de la Culture Urbaine du Cameroun

Commentaire via Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.