Face à la montée en vigueur de l’occidentalisation, l’Afrique se retrouve en pertes de racine. Langues occidentales parlées, Importation d’une mode étrangère (pantalons Slim, mèches brésiliennes, macro jupes, Jeans…) On va vers une disparition de notre identité.

21e Siècle : Et la lumière fut ! La Sape à l’Africaine !

Artistes, Hommes de médias, Peintres, Sportifs, tout le monde y plonge !

C’est donc quoi ce style arboré par toutes les catégories de la culture urbaine ?

L’Afritude dérivé des mots : « AFRIQUE » et « ATTITUDE » se définit comme étant « L’ensemble des manières de s’habiller et/ou de se relooker à l’Africaine ». Imprimés wax, boubous, robes en pagne, foulards ; sacs, babouches, chaussures, bandeaux en pagne, Bombers, décoration d’intérieur… Tout y est !

Cliquez ici, créez votre compte gratuitement pour faire de bonnes campagnes marketing et même gagner de l’argent 👇👇

SeedingUp | Digital Content Marketing

« Les africains ne veulent plus seulement suivre la mode, ils veulent la créer et la penser. » Ils s’appliquent dans le vestimentaire, les accessoires et le relooking d’intérieur. Toutes les tranches d’âge sont concernées : les bavoirs et chaussures de bébé, les bombers et t-shirts pour les jeunes, les chemises, les robes de mariée en pagne pour les plus âgés…C’est associer le modernisme au traditionnel.

Nous voyons même des pochettes de téléphone, les housses d’ordinateur, les billets de mariage à l’Africaine pour montrer l’influence de cette mode dans notre environnement. De part ce style, on se sent plus rapproché de nos origines. D’autant plus qu’il permet de créer beaucoup plus d’emplois, au Cameroun, à Douala et Yaoundé en particulier, nous voyons beaucoup d’ateliers de stylisme et mode africaine. Ces maisons de mode se font voir partout, associant aussi la nouvelle technologie dans leur travail à travers les Shooting photos, les post et stories sur Facebook et Instagram, toute la communication nécessaire pour la vulgarisation de ce style.

Les artistes Kamer ne sont pas en reste : Les Featurist,  Stanley ENOW, Tenor, Mink’s, Moustik Le Karismatik, Numérica, Franko, KO-C, Daphné, Mr Léo, Salatiel…Chacun trouve son compte. SALATIEL a vite compris la chose à travers la décoration du Studio ALPHA BETTER RECORDS à Buéa, un magnifique décor africain, un mélange de cuir, dashiki et pagne sur les murs. On se souvient encore du style de STANLEY ENOW au GRAMMY AWARDS l’an dernier aux USA.

Dynastie le tigre également a organisé son anniversaire le 1er février dernier avec pour Dress code l’Afritude. Comme pour dire que le retour aux sources devient effectif.

Et vous, quand vous-y mettez-vous ?

« La culture, c’est ce qui demeure dans l’Homme lorsqu’il a tout oublié. »

KAMER URBAIN | le Reflet de la Culture Urbaine du Cameroun

Commentaire via Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.