Blanche Bailly est cette jeune Artiste Camerounaise basée au Sud-Ouest qui de jour en jour gagne du terrain, tant du côté positif que négatif et ses derniers jours elle est l’objet d’un bad buzz autour de son teint clair qui selon l’imagerie populaire et plusieurs acteurs du Showbiz (Blogueurs, Animateurs, fans, etc) est ainsi grâce au Djansang (Dépigmentation de la peau). Il faut noter que la Queen Mimba Blanche Bailly selon moi est officiellement classé parmi les Bimbo de la musique urbaine 237.

C’est quoi une Bimbo ?  

Une Bimbo est une Jeune femme à la mode, pulpeuse et sexy, souvent superficielle. C’est encore une femme qui met ses atouts en avant, qui joue de son physique sur le côté sexy, qui n’a pas peur d’attirer le regard. Souvent ayant une forte poitrine (refaite), associée au stéréotype de la blonde (Vous comprenez pourquoi Blanche Bailly s’est décapée), c’est une Jeune femme superficielle qui prend exagérément soin de son apparence et sait jouer de ses charmes ; ravissante et parfois idiote, gourde sexy.

C’est  bien là des traits de caractères qu’a Blanche Bailly qui pour attirer l’attention des fans et des médias, met en avant son caractère sexy et souvent sexuel et sensuel que l’on a pu en juger avec le clip du Titre « Mimbayeur » dans lequel elle est en collaboration avec Mink’s, ce Clip bien évidemment avait fait jacterer la toile pendant un bon bout (Cliquez ici pour savoir ce les gens avaient pensé de ce clip). Pour un coup d’essai, ça avait été un coup de maître, les gens ont parlé, la chanson a grimpé et Blanche Bailly a été révélée au Cameroun, en Afrique et même au monde entier avec ce clip dont l’audio était passé inaperçu à sa sortie. Blanche Bailly depuis le début de sa carrière a toujours eu à miser sur son physique pour attirer l’attention des gens sur elle, elle est un peu comme la famille des Pimentières Kardashian des USA : au niveau marketing, son corps est son premier atout. Elle est toujours vêtue de tenues légères, que ce soit sur scène, dans les clips ou même dans sa vie quotidienne, elle multiplie des frasques en tout lieu et à tout moment pour ne jamais passer inaperçu. Vous même voyez la tenue de la Chanteuse et voyez comment le jeune homme à côté la regarde.

Où est passée la pudeur ?

Avec Blanche Bailly, la pudeur a foutu le camp, elle a tué la pudeur et l’a enterré quelque part à Molyko, ce qui compte d’abord pour elle c’est de faire voir ses rondeurs à travers des tenues très légères, c’est à se demander si elle n’est pas une vendeuse de piment. Dans une vidéo on a pu la voir vêtu d’une robe très mini en train de coller un fan qui ne pouvait qu’obtempérer car il ne pouvait résister au charme que Blanche Bailly déployait sur scène avec sa petite tenue qui dessinait très bien ses gros seins et son gros cul. Le gars était pris au piège 😂😂😂😂😂😂 

Blanche Bailly est donc une artiste qui fait fantasmer tous les hommes qui sont fans de sa musique par le simple fait qu’elle utilise son corps bien dodu pour les appâter.

Ce qui m’a réellement poussé à rédiger cet article c’est la découverte faite par plusieurs personnes sur Facebook, celle selon laquelle Blanche Bailly est une pro du Djansang, une grande prêtresse de la dépigmentation au Cameroun, elle forme même déjà d’autres jeunes filles à faire le Djansang comme elle. C’est avec une de ses photos d’enfance que tout est parti, le bad buzz a été lancé et plusieurs personnes ont relayé l’info.

Sur cette photo il est clair que la fille ci n’est pas brune comme on la voit sur les photos et dans les clips actuellement, elle s’est décapée à un niveau très très supérieur, sa peau est tellement dépigmentée qu’on croirait vraiment que Bailly est une vraie Blanche. Mais hélas pour elle, on ne trompe pas la nature, Dieu n’a pas été fou de la faire naître Noire, mais non, elle a refusé, elle veut seulement être blanche et voici le résultat.

Comme Monsieur Polémique, plusieurs personnes en ont parlé, plusieurs personnes ont pris du plaisir à étaler le Djansang de Blanche Bailly (« Non mais vous n’êtes pas gentil »). Les publications se sont multipliés à un rythme exponentiel en l’espace d’un temps réduit. Blanche Bailly a fait fort, vous même confirmez.

L’année dernière j’ai fait un article dans lequel je ressors quelques dangers liés à la dépigmentation de la peau, en le lisant vous-même vous appréhenderez ses dangers et par là vous serez avisé sur cette fameuse question de Djansang qui n’aide pas le peuple Kemite (Appellation originelle et originale de l’Africain), alors Sœurs et Frères, ne faites pas Comme Blanche Bailly, Coco Argentée, Lady Ponce et plusieurs autres de ses stars Camerounaises qui ont décidé d’emprunter le mauvais chemin qui est celui du Djansang car garder son teint originel c’est rester loin d’un bon nombre de maladies.

KAMER URBAIN | le Reflet de la Culture Urbaine du Cameroun

 

Commentaire via Facebook

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *