Connu dans le milieu Hip-hop comme étant l’un des gars à la plume lourde, et ayant écrit en lettre d’or son nom dans le panthéon du Rap Camerounais, chaque sortie de Killamel est toujours attendue par les kiffeurs de Hip-hop camerounais comme les politiciens attendent la nomination d’un nouveau gouvernement. Toujours fidèle à lui-même et loin des tendances actuelles et sans vouloir forcer le buzz, c’est du rap bien fait sorti de KOV, livré des mains de maître de Don Killeone A.K.A Soppo Priso : Killamel, dans son récent single intitulé « Mon Game » sorti le 15 juin dernier.

L’intro est une lourde punchline : « On revient du futur pour faire l’histoire », annonçant ainsi les couleurs, Killamel a.K.a Le Grand Patron nous offre là une sauce avec pour ingrédients des rappels mémoires et bien sûr sa marque de fabrique : l’Egotrip. Il nous parle de lui, de son entourage et plus ou moins de ceux qui ont marqué le « GAME » principalement dans le passé. Ici le futur serait donc le présent et le présent le passé, il nous plonge ainsi dans le passé, histoire de nous refaire vivre des choses, les bonnes selon lui, ne l’oublions pas : les génies ne sont plus de notre époque.

Le GAME, n’étant pas un jeu, il est peut-être vu comme synonyme du showbiz, Des questions se posent de quel GAME parle le gars d’Akwa Nord ? Vu qu’ici, chaque mesure est un « big up » à une personne ayant marquée plus ou moins la culture urbaine camerounaise. D’autres artistes l’ont déjà fait, c’est le cas d’AK-SANG GRAVE, HOLOKOST, ZIAM PACIFICATOR et bien d’autres. La différence ici est que, bien que la liste de KILLAMEL soit très longue, elle est constituée essentiellement des anciens (des noms que 80% des acteurs actuels ne connaissent pas). Il reste tout de même qu’il ne parle pas du GAME en général, mais des personnes du GAME avec qui il a eu de bons rapports ou qui l’ont marqué positivement, sinon comment doit-on parler de « GAME » Hip-hop 237 sans parler de Maahlox, Dynastie Le Tigre, et Stanley Enow  qui a été figurant dans son vidéogramme « mini mini ».

« Mon Game », est surement un extrait de son troisième album annoncé par lui et dont l’attente fera bientôt deux ans. Killamel ne serait-il pas resté dans le passé ? Lui-même le dit «OLIVIIER NKU, te racontera novembre 2008 », il nous renvoie là à sa période de gloire bien que ayant été foudroyante, elle reste tout de même super courte, et voilà bientôt 10 ans, devrait-il vraiment encore s’en contenter ? Pour ceux qui l’on longuement écouté dans le passé, se diront surement « OK, c’est du bon comme d’hab » mais ça s’arrête là, car venant de lui c’est du déjà entendu en mieux d’ailleurs. Et pour le GAME actuel, qu’est-ce qu’il propose réellement de plus, surtout qu’aujourd’hui tout va très vite.

KAMER URBAIN | le Reflet de la Culture Urbaine du Cameroun

Commentaire via Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *