Nous traversons une période où sur les réseaux sociaux les femmes réclament de plus en plus leurs droits, c’est le cas par exemple avec la campagne STOP de Minou Chrys-Tayl qui condamne les violences faites aux femmes et même J-Jack avec son titre « Qu’est-ce que tu veux ».

Après avoir écouté « Je ne peux pas », le nouveau titre de LEONIE NAD, je me suis posé cette question : la femme est-elle programmée pour être le sexe faible ? On dirait que les « hommes » la voient comme un être inférieur à qui ils doivent faire ce qu’ils veulent ; quand elle accepte d’être avec eux ils bastonnent et quand elle dit NON ils harcèlent (c’est le cas décrié par Léonie).

En demandant à un de ses contacts, il m’avoua que le contenu de sa chanson est un fait réel et qu’elle le vit actuellement, car elle est mariée, mais à côté il y’a un monsieur qui ne cesse de la harceler au point d’avoir même signalé le lien de la chanson la première fois qu’elle l’a mise sur YouTube. Non mais sérieux les « hommes » un peu de tenue, la femme peut aussi nous dire NON, qu’elle soit en couple ou pas, c’est son droit.

Pour ma part, LEONIE NAD est une femme forte. Via cette chanson, elle a démontré sa grandeur mais aussi qu’elle a des valeurs (pas matérialiste, elle est fidèle, chose que nous devons tous copier).

En tant qu’artiste elle s’est donné pour mission d’éduquer et de dénoncer les maux de la société. Découvrez donc le titre « Je ne peux pas », mais surtout partagez-le, car c’est un message qui peut aider plusieurs autres femmes à briser le silence face au harcèlement qu’elles subissent.

KAMER URBAIN | le Reflet de la Culture Urbaine du Cameroun

Commentaire via Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.