Depuis déjà bon nombre de temps être artiste féminine renvoie à deux choses, se dépigmenter (Le Djansang) ou à se déshabiller. Ceci dans le but d’être sexy et de briller en même temps. Etre sexy passe encore et c’est compréhensible, car à un moment l’on peut être totalement vêtu. Or se dépigmenter est un danger pour la santé, un refuis de s’accepter etc., etc…

Malgré ces multiples dangers, très peu restent naturel comme BLACK ADAMS. Teint chocolat, pleine de mélanine, loin de ces produits qui nous éloignent de notre propre origine.

BLACK ADAMS, fait donc partir de ces rares artistes féminines qui restent attachées à la couleur de leur peau. D’ailleurs son nom dit tout, tout est clair, elle est fière de rester tel qu’elle est, BLACK (noir) et elle nous le dit à  haute voix via sa dernière livraison musicale intitulée « retiens mon nom ».

Dans ce magnifique vidéogramme réalisé par Touareg films, ADAMS nous offre une fusion de la trap et de chant avec pour interpellation le vilain comportement envieux que l’on nourrit souvent vis à vois de nos proches. Tout de même elle partage avec nous un message d’encouragement face aux difficultés et défis de la vie.

Produit par Durel John, comptez désormais BLACK ADAMS, comme étant l’une des artistes capables de valoriser au mieux la culture camerounaise et africaine, car coté image, très peu de chose à retire, elle fait l’unanimité, c’est une bombe africaine, avec de belles formes tel que l’on aime les voir.

Jusqu’ici le seul reproche qui peut être fait, c’est au niveau de sa maturité artistique, la justesse de son chant. Des petites choses qui sera certainement améliorée avec le temps surtout si elle continue à faire de bonnes rencontres car elle a déjà la base qui va avec.

Suivez là via : https://www.facebook.com/pg/blackadamsofficiel/

KAMER URBAIN | le Reflet de la Culture Urbaine du Cameroun

Commentaire via Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.