Nommé Felix Fokoua né en 1991 à Yaoundé la capitale politique Camerounaise.

Il est originaire de l’Ouest Cameroun, ayant principalement grandi dans la région du Centre. Autant qu’il s’en souvienne, il a toujours tenu un crayon/bic pour dessiner et avec l’encouragement de son entourage (particulièrement sa mère), il cherche à se perfectionner dans ce domaine en tant qu’autodidacte.


Quant à son cursus académique, je suis diplômé d’une Licence en Biochimie de l’université de Buea, depuis 2014.

SA VISION ET SES INFLUENCES :

Comme tout jeune de son époque, il a beaucoup consommé des œuvres occidentales allant de la bande dessinée, films et séries animés ou réels aux jeux vidéos.
Du franco-belge notamment avec Lucky Luke, Tintin, Largo Winch, beaucoup de Disney avec Picsou, Mickey et les incontournables films d’animations et inévitablement du Manga. Ces influences ont été d’ailleurs remarquables dans son coup de crayon.

Ces sources de divertissements sont très vite devenues des sources d’inspiration et ensuite des moyens d’éducation pour ce jeune passionné de dessin. Car malgré le plaisir de découvrir d’autres cultures il souhaitait aussi découvrir sa propre culture et son quotidien via ces médias et avec la même qualité que ces productions, mais ce n’était pas le cas.
Sa vision est donc née de ce constat, et depuis 2010 il s’est formé pour atteindre un niveau acceptable et via ses œuvres, montrer un visage riche et authentique de tout ce qui l’entoure et de l’Afrique.

VERS LE DIGITAL…

N’ayant pas fait d’école traditionnelle d’arts plastiques, il n’a pas eu l’occasion de côtoyer les outils aidant à la création d’œuvres artistiques sur ces supports. Mais étant du moins passionné, il s’est tourné vers le digital pour apprendre comment utiliser son art.
Aujourd’hui, il est entièrement graphiste et digital artist ; et il utilise très peu ou pas du tout les outils traditionnels.
Est-ce un avantage ou un handicap ? Il n’en saurait le dire mais ce choix lui a été bénéfique car la dématérialisation lui a permis de réduire les coûts de production et de formation en tant qu’autodidacte et l’accès à Internet lui a permis de se former sur des utilitaires toujours à moindre coût.

Accédez à son site web pour plus infos : https://www.artoffelixfokoua.com

KAMER URBAIN | le Reflet de la Culture Urbaine du Cameroun

 

Commentaire via Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.