La première fois que je suis tombé sur ce nom « FABREGAS LOVE », j’ai d’abord cru que le Congolais auteur de « Eya mado », nous livrait un nouveau titre intitulé « Love ». Donc non il ne s’agit pas de ça, ne vous trompez pas comme moi, ici c’est le nom complet d’un artiste Camerounais.

De patronyme Nyada Fabrice, FABREGAS LOVE est un valeureux défenseur de  l’héritage culture camerounaise, surtout celle venu de l’Ouest du pays, il n’y a qu’a écouter son titre « Ngali Bou Souka » disponible en mode vidéo sur YouTube depuis le 19 avril dernier.

FABREGAS LOVE

Certains le découvrirons aujourd’hui, mais sachez qu’il est un artiste qui a du chemin, il est aujourd’hui le produit des années de dur labeur. Il a dans sa discographie des singles comme « Laissez le grand 9», « je ne peux pas t’oublier » et le tout récent « Ngali Bou Souka ».

Il débute sa carrière par des shows dans des petites fêtes en interprétant la musique des artistes qui l’influençaient et qu’il aimaient le plus tels que « Richard bona, Roger étia, Petit pays , Mama Marthe Zambo, Samy diko, Junior eyango et bien d’autre. Ensuite il est passé par l’un des plus grands cabarets de Yaoundé où il rencontrera des artistes de renommée et profitera de cette belle opportunité que le destin lui avait offerte.

En 2012, il va intégrer le groupe « G-AMAWE », avec deux autres talents comme lui. Et là il commencera à rédiger ses premiers textes et à faire des enregistrements. Avec son groupe, ils passeront des bons moments, ils feront des spectacles d’envergure au Cameroun et à l’international notamment au Gabon, en Centrafrique, et en Algérie.

 Le single « Ngali Bou Souka »

Est riche en sonorités africaines, avec un tempo accéléré donnant l’envie de bouger, dans cette musique, on voit bien que LOVEUR FABREGAS a su ressortir la chaleur des musique africaine épicée des ingrédients venu des hauts plateaux Gras Fields. A la réalisation on a le père de la belle image à la Camerounaise Shamak Allharamadji, ceci est une preuve que FABREGAS nourrit l’envie de bien faire les choses et d’aller très loin.

Sachant que désormais l’on fera avec lui, regardez la vidéo et faites-vous direct votre propre idée.

KAMER URBAIN | le Reflet de la Culture Urbaine du Cameroun

Commentaire via Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.