Ça faisait un bout qu’on n’avait plus entendu parlé du rappeur  EPSYKEN LE LYRICISTE. Originaire de Douala il s’était fait remarqué il y’a 3 ans avec le clip J’suis Al, puis sa collaboration avec le chanteur AKHIM. Signé chez Money Maker Muzik, il livre depuis un mois une série de freestyles dénommés LION SPIRIT et se remet ainsi dans l’actualité du game mais surtout dans le travailNous avons écouté LION SPIRIT 3 (sorti il y’a quelques jours a peine) et nous vous proposons notre critique du morceau disponible en ligne.  

Le beat :

C’est tout simplement une tuerie. Pendant les 23 premières secondes, le producteur Tony Ef Beats nous transporte dans un univers brumeux et énigmatique. La mélodie sourde en fond nous angoisse parce qu’on ne sait pas à quoi s’attendre, le tout amplifié par les bruits de ce qui ressemble aux aiguilles d’une horloge. A la 24e seconde, la basse installe une ambiance dirty south up-tempo lourde (le MC le dit lui-même dans son couplet) et sans s’en rendre compte on est déjà à la fin du morceau. Les phases sont nombreuses (on passe du dirty south à la trap assez brutalement), les instrus aussi. On aurait voulu tout de même un soupçon de culot : utilisation de samples de classiques camerounais ou utilisation d’instruments traditionnels (à la Jovi). Mais quel plaisir d’écouter une production aussi bien faite. Elle ne révolutionne pas le genre mais en ces temps où l’Afro-Pop a maquillé le rap, c’est limite jouissif d’écouter du vrai rap. Mention Très Bien !!

Le flow et le texte :

On juge le maçon au pied du mur et le rappeur au pied de page de son texte. Sans surprise Epsyken Le Lyriciste nous délivre un texte égotrip classique : je suis le plus fort, vous êtes jaloux bla bla….il y’a bien quelques passages faisant référence à la françafrique mais çà reste gueulard et plutôt décevant. Oui malheureusement le talon d’Achille du MC de Douala reste le texte : pas de figures de style, pas de punchlines….le pire c’est que le vocabulaire est trop soigné pour sonner urbain. Mais tout çà est compensé par un flow plus agressif et plus énergique. Le tout colle bien avec le beat et met vraiment bien. On regrette juste l’accent français par endroits.

Conclusion :

Le 3e freestyle du rappeur Epsyken Le lyriciste est bien meilleur que les deux précédents. Même s’il peut encore faire mieux, le morceau est plutôt réussi.

Téléchargez Gratuitement Lion Spirit 3 ici 

KAMER URBAIN | le Reflet de la Culture Urbaine du Cameroun

Commentaire via Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.