Le soutien apporté au Concert de DAVIDO par KAMER URBAIN a fait couler beaucoup d’encre et de salive, car jusqu’ici on nous connait comme étant des « boycotteurs de concert avec en tête d’affiche les étrangers ». Bah ceux qui pensent ainsi ne lisent pas vraiment nos chroniques. Nous sommes mal compris, KAMER URBAIN ainsi que MONSIEUR POLEMIQUE, ne boycottent pas les concerts des étrangers mais plutôt les évènements qui discréditent les artistes Camerounais, les évènements qui participent au rapatriement de nos fonds. Le concert de DAVIDO a été organisé par La major SONY MUSIC Côte d’Ivoire (avec plus de 110 Millions de Francs pour les frais d’organisation de ce concert), ce n’est donc pas un de ces concerts organisés par un « français » pour un « français » toujours sponsorisé par Orange (Voyez l’arnaque).

Soutenir DAVIDO pour nous a été sous la condition que les artistes Camerounais soient mis aussi en lumière et ICON Prod a tenu sa promesse, Les artistes Camerounais ont été respectés, Les supports de communication (jusqu’aux badges) intégraient leur présence sur l’évènement. Nous n’avons pas pu savoir combien ils ont perçus pour leur cachet, ceux à qui nous avons demandé ont voulu que ça reste secret, tout de même nous pensons que ça été assez consistant (Dynastie Le Tigre est arrivé à Douala en avion).

La conférence de presse de DAVIDO au Cameroun

 

Revenons sur le passage de DAVIDO au pays, Déjà la conférence de presse tenu le même jour (le 17 mars) à l’hôtel Pullman de Douala initialement prévue à 10h puis à 11h30 il a fallu près de 5h donc à 15h et plus pour qu’enfin DAVIDO soit face aux différents hommes de Médias du Cameroun. Comme d’habitude s’agissant d’une star étrangère, la salle était pleine malgré le retard, très peu ont désistés, et comme d’habitude Nous avons été choqué de voir des hommes de media se comporter comme des fans, surtout lors des applaudissements envoyés par ces papas et mamans quand DAVIDO justifia son gros retard devenu habitude par le fait qu’il soit super booker et occupés que être là c’est déjà beaucoup d’efforts. Tout de même nous avons été marqués par le fait que Lionel TOUSSE (le Boss de ICON PROD) a tenu à présenter à DAVIDO les différents artistes qui partageront la scène avec lui, en prenant la parole juste pour quelques secondes, ils (Boy Tag – Tzy Panchak et Obaker) ont montrés leur talent en faisant des accapelas. Ceci leur a permis de montrer aux équipes de Sony et de O.B.O qu’ils sont des artistes talentueux, voyez-vous jusqu’où nos artistes ont été valorisés ?

Le public au Concert de DAVIDO au Cameroun

Le concert ayant débuté autour de 19h40 les choses avaient véritablement pris, sauf que peu après le générateur qui alimentait les lumières de la scène ont lâché, il a fallu plus d’une heure pour installer un nouveau générateur qui a été dépêché en urgence, pendant ce temps les DJ 237 ont pu faire des mix de malades histoire de garder le public chaud en attendant les artistes.

22h et quelques poussières de minutes, OBAKER ouvre le bal, puis NABILA nous arrose de sa belle voix, Teety Tezano suivra avec son énergie, Awu bien que n’étant pas annoncé avant est venu tout déchirer et son nom fut le mot lancé par le public à chaque fois qu’il fallait répondre à TiTo (le Host). Boy Tag à son tour ramena la furie, Duc-Z comme d’habitude a mis le public bien (Le grand là n’est pas fini, la jeunesse l’aime toujours), Tzy Panchak se ramènera ensuite et livra 3 de ses plus belles chansons, Dynastie le plus attendu des artistes camerounais de la soirée a été accueilli en standing ovation lorsqu’il fut annoncé car l’on croyait qu’il ne passerait plus car l’équipe de DAVIDO avait déjà occupé le podium mais quand Davido a constaté que Dynastie le Tigre n’était pas encore passé, il demanda à Tony d’aller annoncer Dynastie le Tigre pour que ce dernier puisse communier avec son public.

Nabila sur scène

23h58,  DAVIDO toucha enfin le podium annoncé par son Dj ECOOL, direct le public se mis en transe sous les mélodies de son titre « DAMI DURO ». On a eu en moyenne 1h30 de spectacle semi-live. O.B.O a offert au public camerounais presque tous ses hits et à chaque fois la foule l’accompagnait en chœur. La grosse surprise fût STANLEY ENOW sur la scène dans les alentours de 00h40, entré lorsqu’il fallait faire leur titre « Caramel », puis King Kong communia avec le public sans presque dire un mot sur le titre mythique « Hein père ».

                                               DAVIDO au Cameroun

 

Pour beaucoup de personnes sur la toile (qui n’étaient même pas là) ce concert a été un échec car on comptait moins de 5 000 personnes au Complexe Camtel de Bepanda ce soir-là, Pour nous c’est logique, sachant que ce site déjà est le lieu de grandes foires réputées pour des entrées à bas prix (or là nous étions à 5 000 FCFA et 10 000 FCFA), Aussi on sort des 25 ans de FOMARIC où on a vu défiler nos grands noms de la musique et même des internationaux, donc c’est normal qu’actuellement le public n’ait pas soif de grand évènement. Voilà donc quelques éléments qui font que le nombre soit réduit, ainsi faire plus de 3 000 personnes dans ces circonstances pour nous c’est un Bravo !!!

KAMER URBAIN | le Reflet de la Culture Urbaine du Cameroun

Commentaire via Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.