« Sa Ngando », titre de la dernière livraison de Charlotte Dipanda est en ligne depuis le 25 janvier 2019 sur Youtube, et là Down !!! Quelle lourdeur !? Comment est-ce que ça peut ne pas marcher ? Comment ne pas aimer une telle œuvre ? Voilà les questions qui m’ont traversées, rajouté à : sommes-nous déjà à ce niveau-là ? Oui, il fallu que je me rappelle qu’au Cameroun il y’a du potentiel, généralement c’est le manque de moyens qui nous fait faire des choses approximatives. Sur le net c’était déjà annoncé comme l’un des clips les plus beaux clips jamais réalisés au Pays, et malgré ça je pense qu’après l’avoir regardé à sa sortie j’ai reçu une claque.

Des décors construits et réussis, un effet avatar au top, des lumières à leur place et tamisées, des parapluies multi-couleur pour diffuser de la joie, le tout avec un étalonnage soft. Tout ceci laisse voir la bonne préparation et le professionnalisme derrière le projet avec à la réalisation le désormais THE INK Mr TCHECK.

Tout y est pour nous présenter une CHARLOTTE, bien que glamour, on est loin du look responsable, elle est plus décontractée, tendance et même sexy (cuisse et ventre dehors). On sent là une envie de se rapprocher un peu plus de la jeunesse. Et la danse alors ? Oui comment passer à côté de cette danse contemporaine et moderne, oui oui Cha-cha en plus d’être un peu sexy, elle s’est livrée à la danse et ce de manière cadencée et rythmée avec les danseurs derrière.

Sans même comprendre un mot, vu que « Sa Ngando » est complètement chanté en langue Duala. Et comme à chaque chanson de la belle CHARLOTTE DIPANDA, on a un transfert d’émotions et de sensations dont même l’auditeur ne peut expliquer, elle a cette facilité de nous entraîner dans son univers par la force de sa voix mielleuse et chaleureuse. Tout de même un ami de la tribu Douala m’a dit au refrain elle dit ‘‘Je ne sais plus quoi faire, ni à qui je vais laisser cette richesse. je suis toujours entrain de penser à vous laisser toute cette ambiance regarde-moi un peu regarde-moi eeeh regarde un peu comme va la main regarde-moi un peu regarde-moi eeeh regarde un peu comment va le pied  »

En gros on comprend donc qu’elle nous (ses fans) tient à cœur, et qu’elle souhaite partager ce qu’elle a en nous invitant à l’ambiance, à danser comme elle, pour cela il suffit de regarder comment elle bouge ses pieds et ses mains.

Pour ma part je finirai ce papier par dire que cette production est partie pour être l’un des plus beaux clips jamais réalisés au Cameroun et il part pour être le clip de l’année. Donc j’espère que les réalisateurs camerounais verront qu’elle est le niveau à atteindre désormais et qu’ils feront mieux que ça pour le bien de notre industrie musicale

KAMER URBAIN | le Reflet de la Culture Urbaine du Cameroun

Commentaire via Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.