Etoile montante de la musique urbaine made in 237, Shura gagne de plus en plus du terrain avec son dernier single intitulé « Allez dire », single qui n’est pas passé inaperçu car c’est avec cette chanson que nous nous sommes réellement intéressé à elle, avec un clip qui totalise plus de 227 000 vues sur YouTube en seulement deux mois, ce qui est très bien pour une new comer dans la musique urbaine au Cameroun. Dotée d’un talent incontestable, Shura a su séduire le public Camerounais avec cette chanson, mais plusieurs personnes se poseront cette question : « Mais qui est Shura ? »

Shura est une jeune camerounaise originaire de la région du Nord-Ouest Cameroun née à Yaoundé mais résidant à Bamenda pour poursuivre sa carrière dans la musique. Son influence s’étend sur de nombreux genres, dont le Rnb, l’Afrobeat, la Pop, la Soul, le Reggae et surtout le Mbaghulum des Grass Fields de Bamenda. Avec des vocaux de tueuse, elle sera bientôt une force avec laquelle le Cameroun pourra compter.

Son parcours

Elle évolue depuis la fin 2016 avec le label Stevens Music Entertainment, le label qui produit Daphné. Elle a planté ses racines à l’Alliance Franco à Bamenda, perfectionnant ses compétences et enregistrant des morceaux avec Doby Kums. Signer avec Stevens Music Entertainment est un signe clair de sa maturité en tant qu’artiste et elle a depuis lors eu l’occasion d’enregistrer avec les légendaires AnyKindBeats, Chabizee, Godema et Doby.

Le travail acharné de Shura a payé et elle a fait son entrée sur la scène musicale camerounaise avec deux singles extraits de son premier album sorti en 2017 à savoir : « Gweme Bo Za » et « Te Be Kwih ».

« Te Be Kwih » est une chanson qui nous a fait bouger. C’est une bonne chanson avec une touche de highlife. Shura swingue sans effort sur la piste en chantant en Akum (Nguemba). « Te Be Kwi » signifiant « We Will Grow » (« Nous grandirons » en français)  est une source d’inspiration, une piste d’espoir qui encourage le travail acharné comme un moyen d’aller de l’avant. Le titre est produit par l’infatigable CFX Music et Godema.

« Beu teu fah cheuneuh te be kwih ghan neu mbyieur » (si nous travaillons dur, nous grandirons et irons de l’avant).

« Gweme Bo Za » est une confession émouvante d’une mère à son enfant. C’est une conversation entre les deux, qui encourage l’enfant à toujours compter sur sa mère qui lui tendra toujours la main. « Gweme Bo Za » (« Hold My Hands » ou  » Tiens mes mains » en Akum) est une chanson sensible et touchante qui est encore plus faite par une vidéo tournée avec art par Dr. Nkeng Stephens de CPE / Stevens Music Entertainment. La chanson est produite par Godima.

Depuis, elle a presté à FOMARIC 2017 et a accompagné les X-Maleya lors du X-Maleya Campus Tour. Elle poursuivra la prochaine phase de sa carrière naissante avec la sortie de « Atalakou » en Juin 2017.

Avec des tambours et des synthés qui nous font hocher la tête du début à la fin, la chanson aborde un phénomène commun d’amour réticent « Why you di do me Atalakou ? » dit Shura à son amant pour qu’il cesse de jouer avec  son cœur. La maîtrise de son dialecte « Le Nguemba » est parfaite avec sa livraison sur la piste. Avec « Atalakou » produit par Egbe, Shura a pris son catalogue croissant dans une nouvelle dimension musicale. La voix émouvante de Shura est tissée avec soin dans un morceau Afrobeat à mi-tempo pour apporter quelque chose de vraiment différent et unique. Une niche qu’elle a l’intention de posséder dans l’industrie croissante du Cameroun.

Après « Atalakou », Shura a travaillé en studio pour perfectionner son art. Décrite par beaucoup comme un oiseau chanteur, elle a enregistré depuis avec beaucoup de faiseurs de succès au Cameroun.

Elle revient en début d’année 2018 avec « Allez Dire ». Ce son est le fruit de ses efforts inlassables, car elle continue de se tailler une place de leader dans la scène urbaine du Kamer. Shura fait équipe avec l’un des meilleurs camerounais, CFX (qui a travaillé avec Daphné, M. Léo pour n’en citer que quelques-uns) pour créer une chanson entraînante qui plaira sûrement à tous les vrais amoureux. « Allez-dire » est un témoignage du vrai amour. Shura rappelle à son gars qu’elle ne le laissera jamais malgré le foirage, les moqueries, elle croit en lui et  sait qu’il va briss un jour « Some people di moqué, doigté. Di talk how ma man di galéré, Them go choqué, Cuz i will never leave your side » «Je sais que c’est pas facile mais je suis là à tes côtés ». Elle demande aux jeunes de croire en l’amour, dans une société où les relations sont fondées sur le matériel. Il y a une certaine familiarité avec la musique qui nous engloutit à la première écoute. CFX a tissé dans la voix de Shura les bons instruments, laissant ses cordes vocales se diriger magnifiquement sur la piste. Le clip est signé Dr Nkeng Stephens, « Allez-dire » viendra enrichir le catalogue grandissant de Shura qu’elle prendra sur la route pour promouvoir le single et rencontrer ses fans.

Nous lui souhaitons bon vent dans sa carrière. Allez dire !😏

KAMER URBAIN | le Reflet de la Culture Urbaine du Cameroun

 

Commentaire via Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *